Retourner à la page d'accueil Imprimer cette pageExporter la page en pdf
infosInfos

Une nouvelle application 3D pour Iraty !

Une nouvelle application web donne accès aux itinéraires à pied et à vélo sur l'ensemble du... Lire la suite

Accueil > Relations avec l'Espagne

Relations transfrontalières avec l'Espagne

Les Commissions Syndicales du massif Pyrénéen (Pays Basque, Béarn, Bigorre) du fait de leur situation géographique entretiennent depuis des temps immémoriaux des relations avec leurs voisins, sinon "Frères", Pyrénéens du versant Espagnol, à savoir habitants de Navarre, d'Aragon et de la Sierra de Guara.
Ces relations sont évidentes, fréquentes, parfois délicates et souvent fondées sur des traités séculaires tel le Traité Franco-Espagnol de 1856 ou autres accords ou "Facéries".

Au delà des convention de développement (convention Lindux-Orreaga) entre les vallées Bas-Navarraises de St Etienne de Baigorri et St-Jean Pied de Port et les Communautés d’Aezkoa, Valcarlos - lieu historique de la Bataille de Roncevaux -, Burguete, etc., d'autres formes de coopération sont en cours d'élaboration pour aller au delà de simples rencontres annuelles formelles.

Le projet transfrontalier Kintoan Barna

Projet financé par le FEDER (Fonds Européen de Développement Régional) suivant un axe Saint-Jean-Pied-de-Port>Pampelune soit une itinérance de 80 kms passant par la zone de cœur, le Pays Quint.
soit 13 partenaires de chaque côté de la frontière

Pourquoi la CSVB prend part à un tel projet ?

- Initier et animer un groupe de travail pérenne afin de mettre en débat ces problèmes techniques pastoraux, très spécifiques aux zones transfrontalières et qui ne trouvent pas aujourd’hui de réponse réglementaire claire,

- Faire de ce groupe, un groupe de travail pilote par rapport à d’autres territoires de montagne transfrontaliers et d’autres thématiques comme par exemple l’entretien de la voirie,

- Relancer une pratique économique identitaire et culturelle ancestrale : la fabrication fromagère en estive, le métier de berger et la langue basque à travers les projets des Groupements Pastoraux de l’estive d’Egurza et d’Argintzu,

- Pérenniser la pratique de la transhumance des races locales,

- Informer et sensibiliser sur ces pratiques et leur importance dans l’entretien des paysages et dans le maintien de la biodiversité en s’appuyant sur le rôle central du cayolar,

- Associer le monde du tourisme, de l’éducation, des sports de nature etc. au pastoralisme,

- Donner vie au chemin Kintoan Barna en saison d’estive.

Commissions Syndicales des Pyrénées | Pays Basque | Béarn | Bigorre

Graphisme : Sugarfull - Réalisation : Euskaltek