Retourner à la page d'accueil Imprimer cette pageExporter la page en pdf

infosInfos

Une nouvelle application 3D pour Iraty !

Une nouvelle application web donne accès aux itinéraires à pied et à vélo sur l'ensemble du... Lire la suite

Accueil > Pays Basque > Vallée de Baigorri / Baigorriko Ibarra

Commission Syndicale Vallée de Baigorri

La Commission Syndicale de la Vallée de Baigorri, reconnue par Décret Impérial en 1838, est une Collectivité territoriale gestionnaire de biens indivis appartenant à huit communes.

Elle réglemente l’usage de ses 8500 ha de pâturage dont 2000 hectares de forêt sur lesquels transhument 45 450 ovins, 981 bovins, 347 équins et 167 caprins appartenant à 225 éleveurs.

LE PAYS QUINT, notre particularité

Territoire de 2320 hectares, propriétés de deux Vallées Navarraises (ERRO et BAZTAN), a fait l'objet d'un traité de BAYONNE en 1856. La CSVB s’occupe de la gestion de la transhumance sur ce territoire. Ce sont environ 9200 ovins, 130 bovins et 130 équins qui paissent en Pays Quint de mai à octobre.

LA FORET SYNDICALE

L’objectif sur la forêt syndicale est de maintenir et encourager l’activité forestière en équilibre avec l’activité agricole et pastorale (bois de chauffage, bois de service, bois de construction, présence temporaire de troupeaux).

La Forêt d’Haira, hêtraie de renom constituée de 1700 hectares gérée par l’ONF, présente plusieurs caractéristiques particulièrement remarquables. Elle accueille des populations d'espèces faunistiques et floristiques assez rares et localisées. Essentiellement constituée de hêtres reconnus pour leur qualité en bois blanc, elle fait partie des noyaux forestiers anciens du Pays Basque.

UN EVENEMENT : LA MARQUE D'UREPEL

Chaque année au mois de mai, plus de 200 vaches se retrouvent au village d’Urepel pour se faire tatouer côté gauche des 2 lettres VE (Valle de Erro).

Moyennant une redevance de 71€/tête de bétail, les éleveurs de la Vallée de Baigorri sont autorisés à amener paître leurs blondes d’Aquitaine dans les pâturages navarrais de Sorogain, à 1000m d’altitude, de mai à octobre.

Troupeau après troupeau, elles entrent dans les verts pâturages de Sorogain, 15 jours après leurs voisines de la Valle d’Erro, marquées elles côté droit.

Communes : Ascarat (Azkarate), Anhaux (Anauze), Lasse (Lasa), Irouleguy (Irulegi), St-Etienne-de-Baïgorry (Baigorri), Banca (Banka), Les Aldudes (Aldude), Urepel (Urepele).

Coordonnées

Bourg
64 430 UREPEL

Permanences: Du lundi au vendredi de 9h30 à 12h30

Tel : 05.59.37.89.39
@ : comsyndvalleebaigorri(at)orange.fr

 

Pour Natura 2000, contacter Marine VILARELLE : 0637950789

Informations

Nom du président : Michel BIDART

Nom du secrétaire : Christine LEGARRA

Superficie : 8 500 Ha

Activités prioritaires : Gestion des terrains indivis (pastoraux et forestiers)

Nombre de communes : 8

Nos compétences

Elle réglemente l’usage de ses 8500 ha de pâturage dont 2000 hectares de forêt sur lesquels transhument 45 450 ovins, 981 bovins, 347 équins et 167 caprins appartenant à 225 éleveurs.

Pour faciliter le travail de ses éleveurs en montagne, la CSVB investit et entretient les équipements en estive :

- 95 km de voirie bitumée et 25 km de pistes pastorales

- 198 abreuvoirs et son réseau d’adductions d’eau

- 30 km de clôtures fixes

- 20 passages canadiens

- 16 parcs de contention

- 9 placettes d’équarrissage

Le fonctionnement de l’activité pastorale syndicale repose sur des recettes provenant des bacades, des locations payées par les activités de la chasse, des baux, des ventes de bois et de différentes aides pour les investissements (FEADER, Région Nouvelle-Aquitaine, Conseil Départemental des Pyrénées Atlantiques, Etat).

Natura 2000

Natura 2000 est un dispositif créé pour limiter la perte de biodiversité au niveau européen.

A la différence d’autres outils, il ne s’agit pas d’une mise sous cloche ou d’un outil réglementaire. Avec Natura 2000, on n’impose pas et n’interdit pas, on propose ! L’objectif est de concilier les exigences écologiques des habitats et des espèces avec les activités économiques, sociales et culturelles du territoire.

Plus d'infos : Natura 2000

Le projet transfrontalier Kintoan Barna

Projet financé par le FEDER (Fonds Européen de Développement Régional) suivant un axe Saint-Jean-Pied-de-Port>Pampelune soit une itinérance de 80 kms passant par la zone de cœur, le Pays Quint soit 13 partenaires de chaque côté de la frontière

Pourquoi la CSVB prend part à un tel projet ?

- Initier et animer un groupe de travail pérenne afin de mettre en débat ces problèmes techniques pastoraux, très spécifiques aux zones transfrontalières et qui ne trouvent pas aujourd’hui de réponse réglementaire claire,

- Faire de ce groupe, un groupe de travail pilote par rapport à d’autres territoires de montagne transfrontaliers et d’autres thématiques comme par exemple l’entretien de la voirie,

- Relancer une pratique économique identitaire et culturelle ancestrale : la fabrication fromagère en estive, le métier de berger et la langue basque à travers les projets des Groupements Pastoraux de l’estive d’Egurza et d’Argintzu,

- Pérenniser la pratique de la transhumance des races locales,

- Informer et sensibiliser sur ces pratiques et leur importance dans l’entretien des paysages et dans le maintien de la biodiversité en s’appuyant sur le rôle central du cayolar,

- Associer le monde du tourisme, de l’éducation, des sports de nature etc. au pastoralisme,

- Donner vie au chemin Kintoan Barna en saison d’estive.

Liens

Carte des feux d'écobuage en cours

Commissions Syndicales des Pyrénées | Pays Basque | Béarn | Bigorre

Graphisme : Sugarfull - Réalisation : Euskaltek